Ma vie par terre

Francisco Moser, le protagoniste du roman, reçoit un email par erreur. Dans cet email, Elisa, la personne avec laquelle il avait partagé les derniers 13 ans de sa vie, mets en doute leur relation de couple.
La peur de refus et l’apathie produites par la vie bourgeoise qu’il lui avait construite en encouragent à emprunter un chemin de solitude à travers ses propres contradictions.

Disponible en espagnol ici…

Août 2015